Techniques de mémorisation instantanées et à long terme12 min read

- Temps approximatif de Lecture : 10 minutes

Vous est-il déjà arrivé d’oublier quelque chose d’utile ? C’est normal, c’est arrivé à tout le monde.

Cependant, il existe des techniques pour apprendre à mémoriser des nombres, des numéros de téléphone, même si vous pensez avoir une mauvaise mémoire. Je vais vous expliquer toutes les astuces pour pouvoir mémoriser n’importe quoi et s’en souvenir pendant longtemps. C’est vraiement des trucs dingues (et si vous me connaissez, vous savez que ce n’est pas de la rigolade). Je vous montrerai qu’apprendre les 100 premières décimales de PI est en fait un jeu d’enfant, et que retenir une liste de courses est presque instantané avec un peu d’entrainement !

Le champion du monde de mémoire arrive même à retenir le classement des cartes de 50 paquets en quelques minutes grâce à ces méthodes !

Cet article est un résumé du livre une mémoire infaillible. L’auteur est le champion de France de mémoire, et dit qu’avant de découvrir ces méthodes, il était même mauvais en mémorisation pour apprendre du vocabulaire ou des dates.

Si vous n’êtes pas encore convaincu que c’est possible, ne vous inquiétez pas, c’était mon cas avant de découvrir ces méthodes. Pour vous démontrer que ça marche, voici une expérience rapide que vous pouvez faire.

La méthode du SEL

Prenez une feuille et un stylo, essayez de retenir le maximum de mots de cette liste sans la relire et sans utiliser de techniques de mémorisation.

Prenons les 20 mots suivants :

  • Chasseur
  • Nouilles
  • Elvis
  • Fève
  • Chauve
  • Fleurs
  • Dés
  • Herbe
  • Bateau
  • Cage
  • Seau
  • Chaînes
  • Nems
  • Lit
  • Lac
  • Mouton
  • Lattes
  • Camp
  • Nattes
  • Fumée

Maintenant, essayez de réécrire le plus de mots possibles.

Jje parie que vous avez retenu entre 5 et 9 mots, comme tout le monde. Comme moi lorsque je n’utilise pas de techniques de mémorisation !

Sens, enfance, lien : aimez vous le SEL?

il y a 3 types de stratégie qui permettent de mémoriser. La première consiste à classer. La deuxième à répéter. Celle-ci marche mais est épuisante et s’oublie assez rapidement.

La troisième du sens à ce qui a priori n’en n’a pas.

« S » comme sens

Repensez à quelque chose que vous avez vécu. Visualisez le, santez le, repensez aux bruits que vous perceviez.

« E » comme enfance

Avez-vous déjà essayé d’inventer une histoire ? Souvenez-vous quand vous étiez petit vous étiez très fort à ça. Malheureusement, ces choses-là s’oublient, mais il est toujours temps de s’y entrainer ! Dans le monde de l’imagination, rien est impossible, rien n’est mal vu.

« L » comme Liens

Pour donner du sens à quelque chose, il faut que chaque chose avec la précédente, que tout soit lié !

Voyons maintenant comment ces 3 astuces peuvent se combiner pour nous aider.

Cette fois-ci, pas besoin de prendre un stylo. vous ne l’oublirez pas, et aurez tout votre temps pour la restituer.

Voici une nouvelle liste : taureau, panneau, châle, malle, vampire, cape, mine, muffin, ruche, neige , rame, muffin, mine, cape, lasso, navet, phare, tapis, cadeau.

Maintenant, il est temps d’inventer une histoire. Nous sommes dans la rue de votre choix (l’essentiel est que vous la visualisiez).

Là, un énorme taureau arrive vers vous. Il porte des chaussures roses à talons, un peu trop grandes. Sauf que le talon en a marre d’être un talon, et part manifester avec un panneau clignotant, car il est fâché. Le panneau a froid car il neige ( vous sentez comment il fait froid?), il enfile donc un châle. Il a par contre un peu mal, car un fil est relié à une malle, de laquelle sort un vampire, avec une grande cape (il marche même dessus). Il commence a faire soleil (voyez comme cela vous éblouit) et il va donc se réfugier dans une mine. À cet endroit-là, on ne récolte pas du charbon, mais des muffins ( ils ont l’air vachement bon). Le vampire décide de prendre un muffin et de le jeter, mais il tombe malheureusement sur une ruche ( écouter le bruit des abeilles, vous avez peur). Heureusement, une énorme boule de neige déboule dans la mine et écarte les abeilles ! L’entrée est maintenant enneigée, mais le vampire arrive à s’en sortir en la frappant avec une rame. Là, il rencontre un muffin géant, tout vert, et crie si fort que vous devenez presque sourd !

Après avoir fini de crier, le muffin géant s’immobilise et s’ouvre avec une porte à l’intérieur. Vous ouvrez cette porte et vous voyez encore une fois une mine, et entendez un écho (comme une voix). Vous descendez, et là : vous voyez Superman en train de repasser sa cape ! Il ne vous a pas encore vu et sort de sa mine avec un lasso, pour aller chercher des navets (étonnante technique n’est-ce pas ?). La nuit tombe, et il commence à faire sombre : heureusement, un phare s’allume et aide Superman à y voir plus clair. Intrigué, vous montez voir en haut du phare . Et là, sous vos yeux ébahis, vous voyez un tapis en train d’emballer des cadeaux !

Merci de m’avoir suivi jusqu’ici, je comprends que vous soyez un peu déconcerté ! Reprenez votre souffle, et relisez encore cette histoire, en la rendant la plus vivante possible (voyez comme le phare vous éblouit). Répétez l’histoire une fois, puis sortez votre crayon.

Notez tous les mots de la liste !

Je pense que vous me faites maintenant confiance. Mais comment faire pour apprendre des choses plus complexes ?

Voici une autre technique :

Le palais de mémoire

Visualisez un lieu que vous aimez bien et que vous connaissez par cœur. Maintenant, faites comme si vous découvriez ce lieu, et sélectionnez un parcours de votre maison, avec des arrêts que vous pouvez utiliser. Par exemple, la porte puis le portemanteau, puis le placard, puis le miroir, puis la fenêtre, puis le bureau, puis la lampe, etc.

Maintenant, pour vous entraîner, vous allez voir que pour retenir la liste des atomes du tableau des éléments, nous allons utiliser cette méthode.

  • Le premier atome est l’hydrogène. Notre soleil est principalement constituée d’hydrogène :  » liez » donc ce soleil à votre première emplacement. Mon première exemple est la porte, je vais donc m’imaginer ma porte avec le soleil juste au-dessus, qui est en train de fondre.
  • Le deuxième est l’hélium : c’est le gaz qui fait voler les ballons, imaginez donc votre deuxième endroit en train de s’envoler avec un ballon.
  • Le troisième esr le lithium : c’est utilisé pour les piles et les batteries de voiture électrique. Posez donc une énorme batterie sur votre 3e endroit !
  • 4 : le béryllium. C’est un des composants de l’émeraude une pierre précieuse verte. Imaginez donc votre quatrième lieu se transformer subitement dès que vous posez le regard en émeraude!
  • 5 : le bore. c’est un des composants de certaines raquettes de tennis très légères : imaginez donc une raquette de tennis dans votre 5e lieu.
  • 6 : le carbone. à vous de jouer, utilisé dans les mines de crayons.
  • 7 : l’azote. c’est utilisé pour brûler les verrues.
  • 8 : l’oxygène.
  • 9 : le fluor ( pensez au dentifrice !)
  • 10 : le néon.

Une fois que vous avez accroché tous les objets à vos lieux, quittez votre lieu et repensez à tous les atomes qui y sont !

Félicitation, vous savez maintenant comment retenir votre liste de courses, ou n’importe quel liste que vous voudriez retenir !

PS : il vous faudra plusieurs lieux. prenez-en un pour chaque liste dont vous voulez vous souvenir toute votre vie, et un autre pour retenir des choses que vous pouvez oublier (et « effacez » voter liste dès que vous avez fini pour ne pas vous mélanger).

La technique de ouf pour retenir n’importe quelle suite de nombres

Nous allons maintenant créer un langage qui associe deux chiffres (ex : 00) à un mot ‘(« sauce »).

Pour cela, nous allons utiliser un alphabet qui traduit les chiffres de 0 à 9 en sons.

  • Le 0 correspond au son Z ou S. On peut penser au Z de zéro.
  • Le 1, au son « t » ou « d ». Ils ont la verticale en commun.
  • Le 2, au son « n », qui a deux jambes.
  • Le 3, au « m », qui en a trois.
  • Le 4, au « r », consone principale de 4.
  • Le 5, virgule soit la lettre formé par les cinq doigts de la main.
  • Le 6, aux sons « ge », « j », ou « ch ». Le j peut être vu comme un 6 en miroir.
  • Le 7, aux sons « k » ou « gu ». La K7 vous aidera à le retenir.
  • Le 8, aux sons « f » ou « v ». Pensez à 2 FèVes, disposées pour faire un 8.
  • Le 9, aux sons « p » ou « b » : des 9 en miroir ou retournés.
Image qui aide à associer les chiffres à des sons
Image extraite du livre Une mémoire infaillible, du champion de France de mémoire.

Il va vous falloir un peu d’entrainement pour arriver à tout mémoriser, mais je vous assure que le jeu en vaut la chandelle ! Pour vous aider, j’ai créé cette liste dans Anki, pour vous aider à la mémoriser ( si vous ne connaissez pas Anki, je vous invite à lire cet article dessus. C’est une application vraiment vraiment très efficace pour apprendre des choses par cœur !)

Voici le lien de la liste Anki : https://ankiweb.net/shared/info/1778676616

Une fois que vous connaîtrez cette alphabet, l’exercice consiste à transformer les chiffres de la suite que vous voulez retenir en paires de 2. Puis chaque paire en mot comportant les consonnes correspondantes.

Par exemple, la suite 236721 devient 23 67 21.

Ensuite, 23 (les sons « n » et « m »), deviennent un mot dont les deux premières consonnes sont les sons « n » et « m ». Exemple : un nem. 67 devient un chèque et 21 devient un pot de nutella. Ensuite, il ne reste plus qu’à lier de façon délirante ces paires pour créer une histoire facile à retenir ! Plus c’est loufoque, mieux ça se retient !

Une fois cette histoire en tête, il ne vous reste plus qu’à faire le chemin inverse pour décoder votre histoire et retrouver votre suite de chiffres !

Je sais que ce n’est pas facile de trouver un mot à partir de 2 consonnes, je vais donc vous montrer la liste que j’utilise, et je l’ai renseignée sur AnkiDroid pour que vous l’appreniez assez rapidement !

Lien de l’article : http://construistavie.fr/memorisation-anki/

Voici le lien pour télécharger la liste : https://ankiweb.net/shared/info/1788467334

Ca m’a pris du temps de la créer, mais je pense que cela va énormément vous aider (non je n’ai pas d’actions chez Anki et je n’ai rien à y gagner, cette appli est juste géniale !).

Table de rappel :

Table de rappel mémorisation

Une histoire qui va vous rappeler quelque chose…

Vous vous souvenez de la première histoire que je vous ai racontée ? Cette histoire étrange de taureau portant des talons rose, dont un s’échappe pour aller manifester avec un panneau grelottant de froid, à tel point qu’il doit se couvrir d’un châle…

Je vous laisse vous souvenir de cette histoire, et notez sur un papier les mots de la liste.

Vous devez avoir retrouvé la liste de mots suivante : taureau, panneau, châle, malle, vampire, cape, mine, muffin, ruche, neige , rame, muffin, mine, cape, lasso, navet, phare, tapis, cadeau.

Maintenant, prêtez vous au petit jeu du décryptage. Quels sont les deux premières consonnes prononcées du mot taureau ? « t » et « r », soient 1 et 4. Talon ? 1 et 5. Panneau ? 9 et 2. Châle ? 6 et 5.

Vous arrivez donc maintenant à une succession de 20 mots, soit 40 chiffres.

Si vous écrivez « 3, », et que vous écrivez ces 40 chiffres derrière, cela ne vous rappelle-t-il pas quelque chose ?

3.1415 9265 3589 7932 3846 2643 3832 7950 2884 1971

Etonnant, non ?

Vous connaissez maintenant les 40 premières décimales de pi !

Associée de SEL, comme ici, ou un palais de mémoire, l’utilisation de cet alphabet permet de mémoriser des quantités impressionnantes de chiffres. c’est très efficace pour les numéros de téléphone.

Mémoriser un numéro de téléphone

Imaginons, au hasard, le 04 99 94 87 53. Il suffit de quelques minutes pour s’imaginer une petite histoire : un cerf (« s » : 0 et « r » : 4) se ballade tranquillement. Mais subitement, le Papa Noël (P et P : 9 et 9) lui tombe dessus, et ils se téléportent dans un pré (« p » : 9 et « r » : 4). Je vous laisse imaginer la suite de l’histoire, et essayez de retenir maintenant le numéro de téléphone d’un de vos amis ou d’une personne proche : c’est super pratique !

Apprendre le tableau périodique des éléments

Vous pouvez revenir à vos atomes, et leur associer leur masse.

Souvenez vous de votre endroit et de tous vos arrêts ou lieux. Souvenez vous du soleil, le ballon d’hélium, la batterie… Ca y est ? Bien.

Maintenant, nous allons leur associer leur masse, en utilisant la même technique.

La masse de l’hydrogène est de 1, il ne sert donc à rien de la noter.

Celle de l’hélium est de 4,0. Cela représente donc un casier. Pensez-donc à un caiser bien solide qui enferme votre ballon, si bien que celui-ci explose et casse votre deuxième lieu !

La masse du lithium est de 6,9. Je vous invite donc à imaginer votre pile avec un chapeau de cow-boy un peu moche.

La masse du beryllium est de 9,0. Vous pouvez imaginer une base militaire miniature envoyer des avions faire le tour de votre lieu !

Continuez à faire cet exercice avec le reste des atomes, et félicitation à vous, vous vous êtes très bien entrainé !

Conclusion

Vous pouvez encore utiliser cette technique pour retenir des dates historiques, votre numéro de carte vitale, votre code bancaire, des codes pour entrer dans des établissements, et plein d’autres trucs !

Il ne vous manque maintenant plus qu’un peu d’entrainement, et vous voici prêt à participer à vos premiers championnats de mémoire !

Dernière note :

La mémoire est infinie. Il ne faut pas la comprendre comme un récipient qui se remplit d’un liquide jusqu’à ce qu’elle déborde, il faut la voir comme une toile d’araignée qui s’élargit de plus en plus en créant des connexions de plus en plus éloignées et infinies !