Le Small Talk – Comment tenir une Conversation avec n’importe qui13 min read

- Temps approximatif de Lecture : 11 minutes

Bonjour à vous, cher chercheur de Bonheur ! Dans cet article je vais vous aider à ce que vous arriviez à tenir une conversation sans paniquer, sans qu’il y ait d’interruption, et comment faire pour qu’elle soit intéressante ! Le small talk est un type de langage informel, qui dont le principe est de ne jamais être à court de chose à dire.

Nous parlerons aussi dans cet article du Big Talk, qui est une nuance au Small Talk : le principe est de poser des questions qui pousseront votre interlocuteur à beaucoup plus se dévoiler, pour établir une cohésion beaucoup plus solide. Si vous demandez à une personne ce qui la rend vraiment heureux, ou ce qu’elle ferait si on lui disait que demain était son dernier jour, vous allez avoir beaucoup plus d’importance à ses yeux qu’une personne lambda 😉.

Le Small Talk : comment tenir une discussion pendant des heures

Le Contexte

Imaginez que vous êtes à un salon ou à une conférence dans le cadre de voter métier. Vous avez payé assez cher votre place dans le but de pouvoir rencontrer des personnes qui pourraient vous rendre service et créer un réseau de contact. Jusque là tout part d’une bonne idée. Vous avez repéré des personnes importantes, qui discutent avec d’autres personnes importantes. Tout allait bien jusqu’au moment où vous réalisez que vous avez peur d’aborder ces personnes car une fois que vous les aborderez, vous leur direz bonjour, leur demanderez si elles vont bien, elles vous diront que oui, et point. Vous ne savez pas comment vous pouvez discuter plus, vous avez peur d’installer un blanc et d’être gêné.

C’est normal chez certaines personnes. Certaines personnes ont depuis leur naissance acquis la maîtrise de la discussion, sûrement parce que leurs parents l’avaient aussi, et se débrouillent très bien pour mettre une bonne ambiance et détendre l’atmosphère.

D’autres personnes n’y arrivent pas aussi bien, c’était mon cas il y a environ un an (tiens c’est vrai que ça ne remonte à pas si loin que ça 😄). Personnellement, je galérais tout le temps, préparais mentalement tout ce que j’allais bien pouvoir dire avant de parler à quelqu’un, mais c’était fatiguant pour moi et pas très naturel. Je me suis donc posé la question : mais comment est-ce que je peux faire pour discuter sans interruption avec quelqu’un sans me prendre la tête ? J’ai donc trouvé le Small Talk, qui a très bien répondu à ma problématique.

Voici donc les trucs et astuces à savoir lorsque vous discutez. C’est parti ! 😃

Les trucs et astuces à savoir avant de commencer

Le small talk pour mettre une bonne ambiance

Comme d’habitude, mettez vous dans les bonnes conditions pour réussir

Lorsque vous parlez une personne, si vous voulez qu’elle s’ouvre à vous et qu’elle passe un bon moment en votre présence, il faut que vous vous mettiez dans les bonnes conditions, à savoir :

  • Souriez, souriez et souriez
  • Relâchez vos sourcils. Enfin faites ce que vous vouez avec, mais faites en sorte qu’ils ne soient pas froncés.
  • Ayez les mains ouvertes, vers la personne en face
  • Regardez la dans les yeux (vous pouvez par exemple noter mentalement la couleur des yeux de votre interlocuteur)

SI vous voulez en savoir plus sur la Communication Non Verbale, je vous ai écris un petit article ici 🙂.

Mettez vous en mode Ouvert d’Esprit et restez positif tout du long

Lorsque vous parlez à quelqu’un, mettez vous en mode « je vais apprendre de cette personne, et si elle a un avis différent du mien c’est cool je vais pouvoir apprendre d’elle et reréfléchir à mon opinion ». Surtout, ne critiquez pas ce qu’elle pense, et ne faites pas en sorte qu’elle est tort : à quoi cela sert-il de critiquer ou de montrer que vous avez raison ?

Vous ne passerez pas une meilleure journée, et vous aurez juste perdu votre temps et votre relation 😉 ! Si vous avez du mal à ça, je vous rassure j’avais – et j’ai – encore beaucoup de mal à cela. Mais je m’entraîne parce que je vois que ça aide à ce que les gens autour de moi se sentent bien et que je passe de meilleurs moments avec eux ! Je fais aussi souvent des débats et j’échange mes opinions avec d’autres personnes, mais uniquement lorsque c’est volontaire et conscient de ma part : lorsque je ne suis pas là pour me créer un réseau, etc. Si vous aimez – comme moi – partager vos opinions, vous allez adorer la suite de l’article avec le Big Talk !

Mais de manière générale, j’ai remarqué que le fait de débattre fait des fois passer de mauvais moments, donc c’est à vous de choisir en fonction de votre interlocuteur si vous voulez aller dans ce chemin là ou pas !

Montrez que vous suivez attentivement

Small talk avec un couple

Cela passe par la communication non verbale, mais aussi avec les petits mots comme « D’accord », « Oui », « OK », « Uh-Uh », « Ah ».

Ne les oubliez pas !

Soyez empathique

Montrez que vous comprenez les sentiments de votre interlocuteur, ce qu’il ressent, ce qu’il pense. Demandez vous comment vous réagiriez si il se passait la même chose pour vous. Quand cela est approprié et naturel, pensez à voie haute : « Oh non ! J’espère que ça va mieux se passer pour vous le reste de la journée. »

Le Small Talk, tous les outils pour avoir des sujets de discussion en tête

Exemples de trucs à faire dans chaque situation

C’est toujours utile d’avoir des cartouches de rechange lorsque vous n’en trouvez plus sur le chemin. En voici quelques exemples :

  • A une conférence : « J’ai trouvé votre intervention très pertinente. J’ai juste une question/J’aimerais avoir vote avis sur… »
  • A une soirée pour aborder une fille ou un mec. Dites un truc qui va interloquer la personne en question sans lui en dire trop. Par exemple, approchez vous d’elle et dites : « J’adore ton bracelet, je voulais te demander où tu l’avais acheté (à ce moment là vous n’êtes plus quelqu’un de lambda qui vient juste l’aborder car vous avez fait attention à elle). Tu viens souvent ici ? » Et boum, vous avez engagé la conversation. Pensez toujours à poser une question sur quelque chose à laquelle la personne ne s’attend pas, et que personne ne lui aurait posée.
  • Une soirée où vous ne connaissez personne, et il faut vous démerder pour trouver et aborder des gens. Vous trouvez un groupe, et dites que vous venez d’arriver mais que vous avez l’impression que ces gens sont cool. Cela montre que vous avez confiance en vous. Demandez ensuite directement un truc stupide qui différencie les gens en les faisant rire. Par exemple, je dis toujours, à chaque fois que j’aborde des gens comme ça : « Bonjour, je viens d’arriver. Vous avez l’air sympa. Par contre vous dites pain au chocolat ou chocolatine ? Ah oui d’accord donc toi t’es du Nord » Ça marche à tous les coups, car ça les fait rire.
  • La rencontre avec les beaux parents, si vous êtes seul à seul avec un des parents de votre bien aimé(e), et que vous ne les avez jamais rencontrés. Il faut que vous vous soyez renseigné un peu avant le repas grâce à votre moitié pour savoir leurs centres d’intérêt. Il est collectionneur de timbre ? Dites lui que sa fille/fils vous en a parlé, puis parlez lui de cela, comment est-ce que ça a commencé, etc. Vous pouvez aussi leur demander ce qu’ils font dans la vie, leur métier, comme avec n’importe quelle nouvelle personne.


Évaluez votre environnement

Votre environnement est source de beaucoup de débuts de discussion. Que vous voyiez un type traverser au feu rouge, un bon plat, un truc qui sent bon, un événement inattendu, ou n’importe quoi d’autre, vous pouvez engager une conversation là dessus !

Vous pouvez discuter de n’importe quoi : le bois de la table, le style d’un magasin qui vous rappelle celui de votre enfance, un magasin de voyage avec des destinations où vous auriez envie d’aller ou vous êtes allés (et c’est parti pour 15 minutes de discussion sur des voyages) !

Pensez aussi à pourquoi vous êtes là au même moment au même endroit. Que faites vous en commun ?

L’environnement est très utile pour amorcer une discussion.

Note : Je vous recommande aussi de lire le journal, au moins les grands titres, car cela va vous aider à trouver des sujets de discussion. Je vous assure que c’est un des meilleurs trucs à faire, car il y a énormément de thèmes d’actualité différents et on peut parler longtemps sur chaque thème. Chaque grand titre est un sujet de discussion ! 😃

Si vous n’avez pas beaucoup de temps ou n’aimez pas cela, il y a plein d’endroits où l’info est résumée. Je pense par exemple à la chaîne Youtube de Hugo Décrypte. Il a aussi un compte Instagram, que je suis tous les jours et où il explique l’actualité en 2 minutes (il y a quand même un bon rapport utilité/temps 😉).

Complimenter votre interlocuteur

Un compliment fait toujours du bien, et si vous complimentez un habit ou un accessoire, cela pourrait lancer une discussion avec les origines de l’objet, d’où il vient, pourquoi celui-ci, etc.

Ex : « Bonjour, j’adore vos chaussures, où les avez-vous achetées ? »

Attention : ne le faites que si vous aimez vraiment quelque chose chez l’autre. Tout le monde sait différencier un compliment qui vient du fond du cœur d’un compliment artificiel.

Posez des questions ouvertes

Cela peut être évident pour certains, mais en tout cas ça ne l’était pas pour moi.

Si vous posez une question du genre « êtes vous déjà allé à Paris ? », votre interlocuteur vous répondra « Oui. » Si vous avez de la chance, il vous dira même que c’était bien.

Si vous lui posez la question « quel a été votre voyage préféré et pourquoi ? », il partira dans de longues explication 😉.

Écoutez les réponses

Discuter sans problème avec le small talk

C’est l’un des points les plus importants. Lorsque vous parlez à une personne, vous posez des questions, parlez de vous, mais le plus important est d’écouter les réponses de l’autre. On dit souvent qu’il faut parler 30% du temps et faire parler l’autre pendant 70% du temps.

Cela va vous aider à plusieurs choses :

  • Cela va vous permettre de rebondir sur ce qu’a dit votre interlocuteur. Il parle d’un concert où il est allé ? Demandez lui quel type de musique il aime écouter, des titres, des auteurs, …
  • Il y a peu de temps, je parlais avec une personne que je venais de rencontrer. A la fin, elle m’a dit que j’étais une personne qu’elle trouvait géniale. Comme d’habitude, je lui ai demandé pourquoi (quand on réussi quelque chose, je trouve qu’il faut souvent essayer de savoir ce qui a fait qu’on a réussi : cela va vous permettre de refaire la même chose avec d’autres personnes v). Et là, cette personne m’a dit qu’elle se sentait écoutée, mise en valeur et respectée, car j’écoutais avec attention ce qu’elle me disait. Sur le chemin du retour, j’y ai réfléchi. Mais en fait oui : n’est-ce pas un des trucs les plus importants pour l’être humain que de se sentir écouté ?

Si vous y arrivez, utilisez l’humour

C’est clair : c’est le meilleur truc au monde pour détendre l’atmosphère et mettre vous et votre interlocuteur à l’aise, dans un état de confiance.

Cependant, ce n’est pas évident, et cela nécessite de l’entraînement et des conseils pour y arriver. Personnellement, je ne savais jamais quand faire des blagues, comment les faire, dans quelle situation, etc. J’ai encore un peu de mal, mais je me suis beaucoup renseigné et je m’entraîne. J’y arrive de mieux en mieux, et je vous assure que c’est génial !

Je me suis dit que tant qu’à faire de chercher des infos là dessus, autant écrire un article pour aider plus de gens ! Du coup si vous voulez des conseils rapides sur ce point particulier, allez jeter un coup d’œil à cet article, avec 14 outils pour faire rire les autres.

Terminer l’entretien

Lorsque vous êtes sur le point de dire au revoir à votre interlocuteur :

  • Remerciez le.
  • S’il vous a aidé, vous pouvez récapituler les trucs que vous avez appris et les trucs qu’il vous a conseillé de découvrir. Il va se sentir écouté (et donc respecté) une fois de plus !
  • Souhaitez lui une bonne journée.

Le Big Talk

Le big talk est en un sens le contraire du small talk.

Le principe du big talk est de poser des questions intéressantes assez intimes, pour créer une relation beaucoup plus solide avec votre interlocuteur. Cette pratique a été créée par Kalina Silverman, qui trouvait que l’on pouvait aller plus loin qu’avec le langage informel du Small Talk en posant des questions qui nous font vraiment nous intéresser à la personne en face de vous. Personnellement, j’aime bien commencer mes conversations avec le small talk, puis si le feeling passe bien ou que je pense que cela pourrait intéresser la personne en face et améliorer notre discussion, je continues avec le Big Talk.

Attention : certaines personnes détestent cela. Ne faites pas cela avec n’importe qui ou dans n’importe quel lieu, et voyez si cela peut bien se dérouler.

Elle pose plusieurs questions à des personnes qu’elle aborde dans la rue ou à ses amis, du genre :

  • Que feriez vous s’il vous restait 24 heures à vivre ?
  • Qu’est ce qui est le plus précieux pour vous ?
  • Pour quoi éprouvez vous de la gratitude en ce moment ?
  • Qu’est ce qui vous fait vous sentir aimé ?
  • Où trouvez vous la paix et le bonheur ?
Cartes Big talk pour tenir une discussion intéressante

Si vous voulez un exemple de cette pratique, voici la vidéo officielle :

Cela fait rapprocher les gens, car elle crée de vrais contact humains. Si vous le voulez, elle a créé un jeu de carte (en anglais par contre, mais Google traduction est là pour vous 😉) avec des centaines de questions du genre. Cela sert à avoir de nouvelles idées de question, et l’on peu en faire des jeux. Mon oncle m’a offert ce jeu de cartes là après que je lui ai parlé du Big Talk, et depuis je pioche une carte par jour et réfléchis chaque jour. Bon, je vais vous avouer que j’aime cela parce que j’aime bien me poser ce genre de question et réfléchir à cela, mais je vous mets ça là car il y a peut-être des personnes parmi vous qui aiment cela aussi ! Après tout, ce site est là pour les gens qui ne sont pas comme tout le monde, il y en a donc sûrement parmi vous qui aiment cela 🙂.

Dernier conseil : Trouvez un modèle, imitez le et pratiquez !

Ça parait peut être évident pour certains, mais c’est tout de même un des trucs les plus efficaces.

Lorsque vous allez chez le coiffeur, le boulangez, croisez le postier, bref à chaque occasion : essayez de vous entraîner à parler le plus possible ! Vous allez voir que vous allez de mieux en mieux y arriver, et vous allez en plus sortir de votre zone de confort ce qui va augmenter votre estime de vous car vous arriverez à agir alors que c’est difficile !

Si vous trouvez une personne qui sait bien manier la conversation, c’est parfait. Regardez comment il fait et apprenez de lui !

Je vous félicite d’avoir lu cet article jusqu’au bout, cela montre que vous voulez vous améliorer. Félicitations, essayez tous ces conseils là, et j’ai hâte de vous retrouver dans un autre article !

A tout de suite dans un autre article, ou à bientôt si vous voulez faire une pause pour aujourd’hui !

Merci pour votre retour ! - Je vous réponds en moins de 24h à toutes vos questions !