5 outils pour arrêter de se préoccuper du regard des autres- 9 min de lecture

Je pense qu’il faut arrêter de se soucier de ce que certaines personnes pensent pour ne pas perdre de l’énergie et mieux vivre.

Les humains sont des êtres sociaux, et nous voulons faire partie d’un groupe. Nous voulons aussi être aimés et acceptés, et il n’y a rien de mal à cela.

Il y a juste un problème : c’est quand le besoin d’une personne d’appartenir à un groupe empiète trop sur sa vie et ses rêves. C’est normal de « changer » un peu si on est avec les autres, mieux s’habiller par exemple pour ne pas que l’autre ait une « réaction de recul ». Mais il ne faut PAS que ce changement vous rende malheureux s’il va trop loin. Le regard des autres ne doit pas vous enfermer. Voici 10 raisons qui vous expliquent pourquoi il faut se détacher du regard des autres.

Si cela se produit pour vous, je ne dis pas que c’est un problème. Je vous félicite de le remarquer, et c’est pour vous détacher du regard des autres que vous êtes ici. Félicitations, vous êtes sur la bonne voie !

Homme qui se détache du regard des autres

Posez-vous les questions suivantes :

Est-ce que je m’écarte de la personne que je suis réellement ?

Si vous ne savez pas vraiment qui vous êtes, ce qui est, je vous l’accorde, assez difficile à savoir, demandez-vous : Est-ce que vous ressentez une fatigue lorsque vous êtes avec ces personnes, et est-ce que vous rentrez fatigué chez vous ?

Maintenant, si vous vous êtes rendu compte que cela vous prend de l’énergie, vous fatigue, et que c’est un problème, demandez-vous si vous voulez résoudre ce problème.

Si oui, je vous invite à continuer de lire cet article, et je vais vous aider.

Si vous pensez que ce n’est pas un problème pour vous, cela ne sert à rien de lire cet article maintenant, ce n’est juste pas le bon moment ! Réfléchissez à la question et revenez si vous changez d’avis, je pourrai alors vous aider.

Voici ce qui arrive quand vous arrêtez de vous soucier de ce que les autres pensent:

  • Vous n’êtes plus constamment en train de perdre de l’énergie.
  • Vous reprenez votre chemin et pouvez maintenant trouvez qui vous êtes – au lieu de marcher comme tout le monde et de suivre une direction qui n’est pas la vôtre.
  • Il arrive que vous soyez prêt à prendre plus de risques, à apprendre de nouvelles choses et à saisir plus d’opportunités.
  • Vous vous sentez plus accepté et valorisé.
  • Vous vous permettez d’être qui vous êtes.

Maintenant que vous savez que vous voulez progresser ET que je vous ai donné tous les avantages,  je vais maintenant vous donner des solutions pour vous aider à arrêter de penser à ce que les autres pensent.

David Laroche nous explique comment se détacher du regard des autres, en 5 minutes. Je vous mets cette vidéo si cela vous intéresse, sinon vous pouvez aussi juste lire l’article !

1. Ayez quelque chose de plus important à prendre en compte

J’ai écrit sur ce blog des articles sur le fait de mener une vie enrichissante, de lancer un projet qui vous passionne, réussir à vous épanouir dans ce que vous êtes fort et vivre heureux ! Je veux donc que vous ayez une vie passionnante pour vous, que vous soyez profondément heureux d’être vous-même.

Si vous ne parvenez pas à arrêter de vous soucier de ce que les autres pensent de vous, je vous invite à relire mes articles (ou les lire pour la première fois si vous ne les avez pas encore lus).

Pourquoi ?

Parce que si vous êtes occupé à travailler pour quelque chose d’important et de significatif pour vous, vous n’avez tout simplement pas le temps et / ou la largeur de bande du cerveau nécessaire pour vous inquiéter de ce que les autres pensent. Et en plus vous travaillerez sur vos défauts, ce qui est génial pour votre confiance en vous !

À titre d’illustration, l’autre jour, j’étais assis à une table dans une bibliothèque auquel j’appartiens, en train de lire un livre pour un billet de blog que j’écrivais. Une femme est passée devant ma table et je l’ai regardée. Elle m’a jeté un regard désapprobateur.

J’ai commencé à me demander ce que ce regard pouvait signifier et ce que je faisais aurait pu le mériter, mais j’ai alors pensé:

« Je veux que ce blog soit prêt pour demain. Je n’ai pas le temps de m’inquiéter du problème de cette femme. »

J’ai immédiatement arrêté de penser à la femme et je suis retourné au travail.

Vous pouvez faire de même en travaillant sur vous, sur des choses qui vous intéressent !

Comme deuxième exemple, il y a quelques semaines, un homme fumait dans un restaurant où je déjeunais, zone clairement désignée comme non-fumeur. Je lui ai poliment demandé de s’arrêter car l’amie avec qui j’étais était asthmatique et commençait à beaucoup tousser, mais il n’a pas arrêté. J’ai donc appelé la sécurité pour la protéger.

L’homme avait l’air très contrarié que j’aie appelé la sécurité et m’a mal regardé pendant quelques secondes. Pendant une minute, je me suis remis en cause. Mais je me suis ensuite dit que je protégeais la santé de mon amie et que j’avais parfaitement le droit de le faire.


Comme vous pouvez le constater à partir de ces deux exemples, le travail et la santé sont très importants pour moi. Ils sont beaucoup plus importants pour moi que l’opinion de personnes qui ne me respectent pas ou ne respectent pas des personnes que j’aime.

Posez-vous les questions suivantes:

  • Qu’est-ce qui est plus important pour moi, de vivre une vie pleine et authentique ou l’opinion des autres?
  • Qu’est-ce qui est le plus important pour moi, sachant que j’essaie d’apprendre de nouvelles choses et de m’améliorer, ou d’améliorer l’opinion des autres?
  • Qu’est-ce qui est plus important pour moi, de faire ce que je pense être juste ou l’opinion des autres?

Vous comprenez maintenant pourquoi je vous dit tout ça. Arrêtez de vous soucier de ce que les autres pensent, et pensez à ce que vous voulez.

2. Choisissez avec soin ce qui compte pour vous

Il y a quelque temps, j’ai écrit un article sur la façon de mener une vie bien organisée. Vivre une vie bien organisée signifie que vous ne permettez pas que des choses entrent dans votre vie de manière aléatoire. Au lieu de cela, vous choisissez avec soin qui et quoi mérite d’être admis dans votre vie.

Suivez ce même principe de vivre une vie bien organisée quand il s’agit de l’opinion des autres. Ne vous préoccupez pas de l’opinion de n’importe qui. Au lieu de cela, soyez très sélectif sur l’opinion de qui vous vous souciez.

Voici trois questions que je vous recommande de vous poser avant de décider de l’opinion qui vous intéressera:

  •     Est-ce quelqu’un que je tiens en haute estime?
  •     Est-ce que je sens que cette personne a à cœur mes intérêts?
  •     Me donnent-il un conseil dans un domaine dans lequel ils sont bien informés?

Si la réponse à l’une des questions ci-dessus est «non», je pense que vous ne devriez pas vous préoccuper de ce que cette personne pense.

Si la réponse à ces trois questions est «oui», vous devez alors prendre en compte l’opinion de cette personne. Néanmoins, gardez toujours à l’esprit que, en fin de compte, l’opinion qui compte le plus pour vous est le vôtre. Après tout, personne ne vous connaît aussi bien que vous-même.

3. Exercez vos muscles «Je me moque de ce que les autres pensent»

Dans le cas où vous avez besoin d’être reconnu par les autres, commencez à vous libérer de votre besoin de validation. Regardez ce qui suit :

  • Au lieu d’acheter le t-shirt noir ou beige parce que ce sont les couleurs que vous et vos amis portez habituellement, achetez le rouge vif que vous voulez vraiment et portez-le en toute confiance.
  • Si vous avez hésité à mettre en ligne vos dessins ou tout autre chose que vous avez créé à cause de l’opinion des gens, franchissez le pas. Commencez un blog et mettez vos affaires là-bas !
  • Donnez-vous la force nécessaire pour essayer le patin à glace, prenez la parole en public ou faites autre chose que vous avez eu trop peur d’essayer à cause de ce que les autres pourraient penser. Une personne qui tente des trucs que les autres n’ont pas le courage de tenter sera toujours respectée, quelles que soient les circonstances.

Lorsque vous commencez à essayer d’ignorer ce que les autres pensent, ce sera difficile. Mais vous vous améliorerez, et vos muscles « je me moque de ce que les autres pensent » deviendront plus forts. Bientôt, vous vivrez une vie plus heureuse et plus épanouissante parce que vous ne penserez plus aux gens qui ne vous apportent rien !

4. Cesser de vous soucier de ce que les autres pensent en adoptant la critique

Arrêtez de penser la critique comme quelque chose de négatif. Au lieu de cela, prenez-le comme un retour d’information et une opportunité de croissance et d’amélioration ! C’est le principe du développement personnel, et c’est ce qui m’a énormément aidé à évolué en me trouvant les défauts sur lesquels je veux évoluer et en recherchant les qualités que je veux avoir !

Lorsque les entreprises publient un nouveau produit, elles ne s’attendent pas à ce que tout le monde revienne avec des critiques élogieuses. J’en sais quelque chose ! Je sais que les consommateurs découvriront certains problèmes dans le produit et les signaleront, ou qu’ils identifieront les fonctionnalités supplémentaires qu’ils souhaitent dans le produit. La société prend ensuite ces informations en compte et les utilise pour améliorer la version suivante du produit.

Je vous recommande donc d’adopter la même approche. Faites en sorte que les critiques ne vous touchent pas personnellement, mais écoutez les. Ensuite, prenez en compte les critiques que vous recevez d’autres personnes, filtrez celles qui sont utiles et utilisez-les pour vous rendre encore meilleur !

5. Ayez confiance en vous

Une des raisons pour lesquelles la plupart des gens s’intéressent tellement à ce que les autres pensent, c’est qu’ils recherchent constamment la validation des autres.

Beaucoup de gens se fient à l’approbation des autres pour à peu près tout, par exemple :

  •     Ce qu’ils portent
  •     Avec qui ils traînent.
  •     Ce qu’ils disent.
  •     Ce qu’ils font.
  •     Où ils vont.
  •     Les émissions qu’ils regardent à la télévision.
  •     Les risques qu’ils prennent.
  •     Comment ils passent leur temps libre
  •     Les opportunités qu’ils sont disposés à considérer.

Si vous vous fiez à l’opinion des autres pour vous sentir bien dans votre peau, vous allez bien sûr accorder beaucoup d’importance à ce que les autres pensent de vous.

Or, ces personnes ne sont pas vous et ce qu’elles font ou pensent leur correspond. Mais cela ne vous correspond pas forcément. Vous êtes différent d’eux, et vous avez le droit d’être qui vous êtes, c’est humain d’être différent des autres.

Donc, si vous voulez arrêter de vous préoccuper de ce que les autres pensent, vous devez commencer à vous fier à vous-même pour savoir si ce que vous faites est juste ou pas. Ne comptez pas sur la validation des autres. C’est-à-dire que vous devez donc vous faire confiance.

Sauf que se faire confiance n’est pas si facile

C’est vrai. Mais c’est possible. Je le sais car ce n’était pas non plus facile pour moi, mais regardez : j’ai réussi, grâce à des conseils sur internet, des livres, et de la PRATIQUE.

Le plus important pour avoir confiance en soi est d’agir, de réellement sortir de votre zone de confort, tout en sachant comment faire (une fois encore grâce à des outils qui s’apprennent).

Voici quelques-uns des nombreux conseils qui existent pour vous faire confiance :

  • Acceptez qui vous êtes, faites comme si au début. Les nouvelles personnes que vous rencontrerez ne vous connaîtront pas, et si vous faites comme si, elles ne remarqueront pas la différence.

Faites comme si vous l’étiez. Vous vous persuaderez tout seul et persuaderez les autres que vous l’êtes. Au bout de quelques temps, vous n’aurait même plus à faire comme si : vous le serez.

Ça peut vous paraître bizarre au début, mais je vous assure qu’on s’y habitue : j’en suis la preuve !
  • Acceptez le comportement des autres, ils accepteront le votre.
  • Augmentez votre estime de soi. Plus votre estime de soi est élevée, plus vous serez prêt à vous fier à votre propre opinion et à prendre vos propres décisions. J’explique absolument toutes les techniques et vous fais un planning de comment faire dans ma formation sur la confiance en soi. Je ne vais donc pas les réécrire ici, mais sachez que j’ai déjà fait tout le travail. Vous retrouverez aussi des conseils dans les vidéos que je vous envoie par mail (il suffit de mettre votre email en bas de la page).
  • Aimez vous plus. Lorsque vous vous aimez vraiment, vous savez que peu importe ce qu’il se passe, vous serez là pour vous. Et quand vous vous aimez pour qui vous êtes, il est beaucoup plus facile de vous faire confiance.
  • Récompensez-vous pour vos victoires et vos réussite, et marquez le pour bien réaliser que vous avez vraiment réussi ! Cela peut être en vous levant et en disant bien joué, en riant, en l’écrivant, etc…
Femme joyeuse qui se délivre du regard des autres


Conclusion

J’étais incroyablement conscient de moi-même et extrêmement conscient de la façon dont j’étais perçu par les autres. En conséquence, j’étais toujours stressé et réticent à essayer de nouvelles choses, par peur des critiques ou des regards désapprobateurs.

Heureusement, je m’en suis remis, et je trouve que ma vie est beaucoup mieux maintenant ! Pour vivre votre vie pleinement et comme vous le souhaitez, appliquez les conseils que je vous ai donnés, et dites moi si ça marche ! Vous vous sentirez délivré et aurez ce poids en moins 😃 !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous ! Et n’oubliez pas de partager l’article s'il peut aider vos proches ! 🙂 Vous pouvez si vous avez 10 minutes devant vous lire d'autres articles de ce site, ou y revenir à tout moment ! Il suffit d'avoir 10 minutes devant soi pour s'améliorer un peu pour toute sa vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Construis ta vie – Apprenez et appliquez !